Escalade en Queyras pays du Viso


ESCALADE EN QUEYRAS PAYS DU VISO - 3ième ÉDITION !

Les éditions Viso rééditent ce printemps une nouvelle mouture de leurs « Escalades en Queyras – Pays du Viso ». Entièrement réalisée par les ouvreurs eux-mêCV1 coins coupés dans A4mes, cette TROISIÈME ÉDITION est l’édition de la maturité.

Toujours marquée par un style dynamique, bourrée de photos de tracés, de guidage et d’action, la maquette a connu un vrai lifting pour gagner en lisibilité.

Avec 1320 longueurs équipées au compteur, c’est une édition entièrement revue et largement augmentée est sortie de la forge queyrassine des frères Vallot. Un topo du Queyras « XXL » qui s’adresse aux amateurs de grimpe plaisir. A cheval sur l’Italie, ce beau pays semble offrir le cocktail idéal pour les adeptes de l’escalade sans prise de tête : itinéraires faciles, variés et bien équipés, accueil chaleureux, soleil généreux. Avec l’ouverture récente de spots calcaires de haut niveau sur les vallées de Ceillac et d’Arvieux, le Queyras s’impose dans l’éventail des destinations grimpe d’été comme une des plus riches et des plus variées… et le nouveau Topo du Queyras-Viso en est la nouvelle bible.

Données techniques

  • 15 falaises écoles, 150 grandes voies, 4 viaferrata soient en tout 1320 longueurs équipées du 3c au 9a
  • 19×14 cm, 360 pages couleur, 800 photos et tracés
  • Coins coupés arrondis pour plus de longévité

Prix public : 25€ – sortie MAI 2016


VOIR DES EXTRAITS

COMMANDER

ACHAT DIRECT
SOLDES !!! DESTOCKAGE !!! LIQUIDATION !!!
LES TOUS DERNIERS EXEMPLAIRES DE « ESCALADES ET ALPINISME POUR TOUS EN QUEYRAS PAYS DU VISO » édition 2013 sont à présent SOLDÉS À -25% :
SOIT 18€ port compris au lieu de 25€.
Envoyez votre chèque de 18€ à l’ordre de VISO. adresse : BELLEVUE. 05740 AIGUILLES.
En précisant votre adresse de livraison et « je souhaite acquérir le topoguide « ESCALADES EN QUEYRAS » édition 2013 au prix de 18€ au lieu de 25€ »

2 thoughts on “Escalade en Queyras pays du Viso

  1. Pingback: Queyras trip | Monviso verticale

  2. Pingback: Viroproject

Laisser un commentaire